Calepinage parquet : comment réussir la pose de son parquet ?

Tout ce que vous devez savoir sur le Calepinage parquet !

Qu’est ce que le Calepinage parquet

Le calepinage parquet consiste en une planification avant la pose d’un parquet. En d’autre termes le calepinage parquet permet de calculer tous les éléments indispensables qui entrent dans la pose d’un parquet que sont le nombre de lames à utiliser, le sens de la pose du parquet, les mesures à découper sur les lames pour ne citer que ceux-là. Comment réussir la pose de son parquet ?

Avant toute pose de parquet, il faut en amont faire une planification qui respecte certaines étapes. Voici les principales étapes à suivre :

  • La préparation du nombre de lames nécessaire à utiliser.
  • La détermination du sens que prendra la pose.
  • Le report des mesures sur les lames à découper.
  • La coupure des lames du parquet.

Pour la réussite de cette dernière étape, il faudra avoir comme matériels de travail, un mètre pliant ou un mètre, l’équerre de menuisier, une fausse équerre, de la scie égoïne et enfin une scie sauteuse.

La préparation du nombre de lames

Il est important avant tout de connaître la surface nécessaire qui doit vous permettre à la pose du parquet. Cette étape consiste à prendre la mesure normale de l’endroit à savoir, sa longueur et sa largeur.

Pour connaître donc la surface nécessaire, il faudra prendre la longueur de la pièce à multiplier par sa largeur, lorsqu’il s’agirait d’un rectangle. Pour une surface autre que le rectangle, il faudra la diviser en lui permettant d’avoir une forme rectangulaire, en les mesurant et en les additionnant. Vous pouvez donc effectuer le calcul suivant pour obtenir votre surface à parqueter : (AxB) + (BxC) + (DxE) + {(ExF) : 2]. Les angles de la pièce qui ne sont pas droits doivent être isolés dans des triangles rectangles. La surface des lames à poser doit être calculée en mètre (longueur x largeur).

Pour obtenir enfin le nombre de lames, il faudra faire la division entre le mètre carré de la surface à parqueter et le mètre carré de la surface d’une lame. Il est important de prévoir environ dix lames supplémentaires afin de remplacer les lames qui seront défectueuses pendant le processus. Un petit calcul qui consiste à multiplier le nombre de lames total par 1,1 vous permettrait d’avoir le nombre de lames exactes à acheter.

La détermination du sens de la pose du parquet

Il faudra observer et calculer la perpendicularité du mur contre lequel la pose du parquet doit être faite par rapport à la provenance de la lumière du soleil, entrant dans la pièce. Sur les deux premières rangées du parquet, il faudra faire une pose à blanc, afin de calculer le nombre de lames dont on aura besoin le long de la pièce en anticipant sur d’éventuelles lames cassées auxquelles vous pourrez faire face.

Le report des mesures sur les lames à découper

Comme su citer, il existe des matériels pouvant vous permettre de réaliser la découpe de façon rapide et très facile. Il est important de rappeler qu’un mètre vous sera d’une aide capitale au début ainsi qu’au cours de la pose parquet. Il existe également des cadres menuisiers pour vous permettre d’avoir des angles bien droits, une sauterelle vous sera également utile pour le report et la mesure des angles en cas de dimensions un peu plus compliquées.

La coupure des lames du parquet

Ce sont les premières et les dernières lames à poser qui nécessitent le plus souvent de découpe, surtout celles des coins de la pièce pouvant servir à la pose parquet. Il faudra donc prendre les mesures adéquates qu’il faut inscrire sur ces lames et procéder enfin à leur découpe.