Comment faire refaire sa toiture gratuitement ?

La toiture est l’un des éléments les plus importants d’une maison. De ce fait, il est important d’en prendre soin et de la rénover si nécessaire. Dans ce sens, de nombreuses solutions peuvent vous permettre de réduire les coûts de réparation de votre toiture. Quelles sont-elles ? Éléments de réponse.

Refaire sa toiture soi-même

Rénover sa toiture soi-même est un excellent moyen de réduire les dépenses. La première étape de la rénovation est le reconditionnement de la charpente. Si vous disposez d’un bâtiment ancien, il est indispensable de bien l’analyser. Par la suite, vous serez appelé à effectuer la réparation de la couverture de votre toit. Si vous disposez d’une toiture en bon état, vous devrez juste changer les tuiles cassées puis la nettoyer. Cependant, si votre toiture est ancienne et en mauvais état, il est recommandé de la remplacer complètement.

Pour finir, la dernière étape est l’isolation de la toiture. La rénovation d’une toiture est le moment idéal pour isoler sa toiture. En effet, cette isolation peut se faire par l’intérieur ou encore par l’extérieur. L’isolation interne prend en compte votre charpente ainsi que votre grenier. Quant à l’isolation externe, elle concerne la charpente ou la couverture de toit. Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur conseils toiture et vous ne serez pas déçu.

Opter pour des aides de rénovation pour toiture

Il existe de nombreuses aides permettant d’effectuer la rénovation de votre toiture. Même si ces aides ne sont pas entièrement gratuites, elles prennent en charge une bonne partie des charges pour les travaux.

Dans cette catégorie, on note les aides de l’agence Nationale de l’amélioration de l’Habitat (ANAH). Cette agence se charge d’offrir des aides aux familles modestes pour la rénovation de leur bâtiment. Ces aides sont divisées en deux classes selon le type de famille. La première classe concerne les familles ayant des ressources très modestes. Ce type d’aide prend en charge 50 % des travaux de rénovation de votre habitat. Cette structure vous offre aussi une prime « habiter mieux » qui prend en compte 10 % des travaux de réparation. En ce qui concerne la deuxième classe, elle concerne les familles ayant des ressources modestes. Cette aide prend en charge 35 % des travaux de réparation de votre logement. Elle vous octroie également une prime « habiter mieux ».

Par ailleurs, vous pouvez opter pour les aides « Ma prime Renov ». Mis en place par le gouvernement, ce dispositif intervient dans le financement des travaux de réparation de votre toiture ou encore dans la rénovation de vos sources d’énergie. Cette alternative vous permet d’avoir des aides pouvant aller jusqu’à 20 000 euros sur une durée maximale de 5 ans. Il faut aussi noter que cette aide ne s’applique que pour les travaux de réparation d’une résidence principale. De ce fait, les résidences secondaires ne sont pas prises en compte.