Les solutions financière pour l’achat d’une maison

Vous êtes fonctionnaire Vous n’avez pas de maison et vous rêvez de devenir propriétaire. Si vous êtes confronté au manque de moyens financiers, vous ne devrez plus vous en faire. En fait, il existe des solutions financières qui pourront vous aider à réaliser votre rêve. Découvrons ici la quintessence de ces solutions !

Prêt conventionné

Si vous manquez de financement pour l’achat de votre maison, vous pourriez contracter un prêt conventionné. Et ce,  auprès des banques qui ont signé une convention avec l’État. Cette une convention qui permet à ces banques d’accorder des prêts aux personnes en quête d’argent pour acheter une maison. Malgré la convention signée avec l’État, le taux d’intérêt lié à un prêt conventionné est toujours fixé par la banque qui vous octroie le prêt. Toutefois,  le taux ne dépassera pas la limite maximale fixée par la loi. Un prêt conventionné peut avoir un taux d’intérêt plus haut que celui d’un prêt immobilier classique. L’avantage avec ce type de prêt est que la hausse du taux peut être palliée par les Aides Personnalisées au Logement (APL).

D’une part, le prêt conventionné peut servir à l’achat d’un immobilier neuf ou ancien. D’autre part, cela peut servir au financement des travaux de construction ou de rénovation de votre maison. C’est un prêt dont le délai est compris entre 5 et 35 ans. La contraction d’un prêt conventionné est réglementée. Pour le contracter, vous devez vous engager, par écrit, que le prêt conventionné servira à vous permettre de devenir le légitime propriétaire de la maison. Vous ne devez pas non plus penser à louer la maison 6 ans après la contraction de ce prêt.

Un prêt conventionné présente quelques avantages. Il ne vous prive pas de l’aide personnalisée au logement. Cela  pourra vous aider à bénéficier d’un prêt dont les mensualités seront moins élevées. L’autre avantage de ce prêt est qu’il peut être accordé à un fonctionnaire ayant un salaire modeste. Et pour cause, les revenus du demandeur ne sont pris en compte.

Prêt à Taux Zéro

Encore appelé prêt sans d’intérêt, le Prêt à Taux Zéro (PTZ) est le plus souvent accordé par les structures étatiques. Mais on  peut le contracter dans une banque conventionnée. C’est un prêt dont le montant n’est pas assez élevé mais qui peut être cumulé avec un prêt immobilier classique. Son montant dépend surtout de la zone d’achat ou de construction de votre futur logement. La contraction de ce prêt exige que votre futur logement soit votre résidence principale pendant toute la période du prêt. Aussi, il faut que vos revenus imposables de l’année N-2 ne soient pas supérieurs au plafond que la loi a fixé.

Prêt d’Accession Sociale

Le Prêt d’Accession Sociale (PAS) est l’une des meilleures solutions financières pour l’achat de sa maison lorsqu’on a un revenu modeste. C’est un prêt dont les conditions d’octroi sont en rapport avec le niveau de revenues, des charges familiales ainsi que de la zone de localisation de votre futur maison. Ce sont les revenus de l’année N-2 du demandeur qui sont pris en compte. Son taux d’intérêt est établi par la banque conventionnée sans dépasser les plafonds fixés par la loi. Il a un délai allant de 5 à 25 ans et ne peut pas être cumulé avec un prêt immobilier classique.

Prêt Action Logement

Ce prêt est souvent utilisé comme complément de votre apport personnel ou de votre prêt principal.