Quel matériau pour le plancher de sa maison ?

La construction ou l’aménagement d’une maison est un processus marqué par la prise de diverses décisions. Le plancher de la maison fait partie des éléments sur lesquels il faut prendre une bonne décision. D’une grande importance, le plancher est l’un des éléments dont l’entretien devient préoccupant à la longue. Il convient donc de faire un choix éclairé du matériau de plancher le plus adapté à la construction. Le présent article vise à vous donne des informations sur les différents matériaux disponibles. Ainsi, vous pourrez choisir le plancher de votre maison en toute connaissance de cause.

Le bois

Ce type de plancher comprend une structure porteuse faite à partir de petites poutres, d’un plafond. Ce plancher comprend également une plateforme à revêtir en fonction de vos préférences. Les planchers de ce genre se déclinent essentiellement en deux différents types. C’est ainsi qu’on a d’un côté ceux qui sont dotés d’un solivage apparent, et de l’autre ceux qui ont un solivage non apparent.

La charpente porteuse de ces derniers comprend de façon générale la doublure d’un faux plafond . Cela est très pratique pour l’aménagement ultérieur d’un mécanisme d’isolement. Quant aux planchers dont le solivage est apparent, ils laissent l’ossature porteuse du plancher à découvert et lui confèrent une certaine rusticité. Le plancher en bois permet d’allier à la perfection l’esthétique et la praticité. En plus d’être léger, son installation ne requiert pas beaucoup d’efforts et ses coûts sont assez accessibles. Toutefois, il n’est pas forcément très résistant à l’épreuve du feu. Ce n’est donc pas le meilleur choix pour une maison qui se trouve dans une région à haut risque en matière d’incendie.

Le béton

Le plancher en béton est d’une grande résistance aux flammes et son installation est assez économique. Il est celui que l’on rencontre le plus pour l’édification des maisons Ce plancher est disponible en plusieurs variantes dont voici les plus fréquentes :

  • le plancher à béton alvéolé : assez léger, ce type de plancher n’est pas très épais. Son utilisation est beaucoup plus privilégiée pour les écoles, les aires de stationnement, les travaux industriels et les immeubles hospitaliers ou commerciaux. En outre, si la pose ne prend que très peu de temps, elle nécessite quand même de gros moyens
  • le plancher à poutrelles : la légèreté de ce modèle fait qu’il n’est pas nécessaire de se servir de gros moyens pour son levage. C’est d’ailleurs ce qui explique son fréquent usage pour la construction de maisons
  • le plancher en béton sur prédalle : il est rapide à installer et il convient aux travaux dont la portée est d’une dizaine de mètres à peu près
  • le plancher en béton armé : assez accessible sur le plan financier, il peut être utilisé de diverses manières
  • le plancher en dalle pleine : il comprend du béton armé épais d’une quinzaine à une vingtaine de centimètres. Ce plancher est d’une grande utilité pour la réalisation des plans de toutes dimensions. De plus, il est très résistant aux flammes et son isolation acoustique est optimale.

Le plancher mixte

Léger et résistant, ce type de plancher a l’avantage d’être d’une bonne robustesse et d’un grand esthétisme. En outre, il mélange différents matériaux, ce qui fait que vous pouvez observer diverses combinaisons :

  • le plancher de bois et d’acier : en plus d’être rapide, la manipulation de ce type de plancher mixte est particulièrement aisée. Très prisé pour les ouvrages de restauration de maisons, il ne nécessite pas de grosses dépenses
  • le plancher béton et d’acier : assez répandu dans les immeubles destinés à l’utilisation du public, il est aussi très apprécié pour les travaux de rénovation d’habitations
  • le plancher de béton et de bois : doté de multiples applications, il est d’une grande praticité. Avec ce plancher, vous bénéficiez des avantages cumulés du béton et du bois.