Quel disjoncteur utiliser ?

Vous recherchez un disjoncteur pour vos installations électriques, mais vous ne savez pas quel modèle choisir parmi les nombreux disjoncteurs disponibles sur le marché. Découvrez dans ce texte les différents types de disjoncteurs et les astuces pour faire le bon choix.

Les différents types de disjoncteur

Il existe plusieurs types de disjoncteurs : le disjoncteur unipolaire, le disjoncteur unipolaire + neutre, le disjoncteur bipolaire, le disjoncteur triphasé et le disjoncteur tétra polaire. La particularité du disjoncteur unipolaire est qu’il ne dispose que d’une borne d’entrée et une borne de sortie. La protection n’a lieu que sur un fil électrique. Ce type de disjoncteur est adapté aux logements privatifs et résidentiels. Dans le cas du disjoncteur unipolaire + neutre, la protection se réalise sur une seule borne. Mais en cas de danger, il y a coupure au niveau des deux bornes. Ce disjoncteur convient aussi aux tableaux électriques des maisons résidentielles. Le disjoncteur bipolaire est un disjoncteur disposant d’une protection magnéto thermique s’établissant sur les deux conducteurs branchés au disjoncteur. En cas de surtension ou de court-circuit, les deux pôles de l’appareil cessent de fonctionner afin de garantir la protection. Alors, le conducteur neutre ou de phase relaie pour assurer le fonctionnement du système. Le disjoncteur bipolaire assure donc une meilleure protection contre les risques de danger. Ceci justifie le fait qu’il est prisé dans les milieux tels que les hôpitaux et les grandes entreprises en général. En effet, le disjoncteur convient mieux aux installations électriques d’envergure notamment les installations industrielles ou tertiaires. Toutefois, il n’est pas toujours aisé de choisir le meilleur modèle de disjoncteur bipolaire. Lors de votre choix, il faut prendre en considération la puissance de l’équipement, sa taille ainsi que la marque qui l’a fabriqué. La puissance est le premier critère. La taille est liée à la puissance. Effectivement, le disjoncteur dot être assez volumineux pour supporter la puissance indispensable à son fonctionnement. Pour ce qui est de la marque, optez pour une enseigne qui vous inspire confiance. Le triphasé se distingue par 3 pôles. Il est conçu pour assurer la protection des récepteurs alimentés en triphasé. Le disjoncteur tétra polaire a 4 bornes en entrées et 4 en sortie. Il est destiné aux appareils alimentés en triphasé en triphasés qui ont besoin d’un conducteur de neutre. Le différentiel est constitué de disjoncteur magnéto-thermique et d’interrupteur différentiel. Ce type de disjoncteur peut être monophasé ou tétra polaire. Il offre la protection différentielle en plus des protections basiques.

 

Les critères à prendre en compte pour bien choisir son disjoncteur

Un certain nombre d’éléments sont à prendre en compte pour bien choisir un disjoncteur. Il s’agit de la puissance, le branchement et le calibre, la marque. La puissance est le critère le plus important, car de lui dépend l’efficacité de l’appareil. Le branchement et le calibre comptent également. Tous les disjoncteurs n’ont pas le même calibre ni le même type de branchement. Concernant la marque, il est conseillé de choisir un modèle de disjoncteur d’une enseigne ayant une bonne renommée. À cet avis vous pouvez consulter les avis des clients relatifs à la marque qui vous intéresse.