Comment choisir son parqueteur ?

Le parqueteur est un spécialiste de la fabrication, de la pose, de l’entretien et de la rénovation des parquets d’un bâtiment. Il peut aussi vous conseiller dans le choix de votre parquet : les couleurs et les motifs les plus adaptés à votre intérieur. Il peut également se charger du polissage, du ponçage et de la vitrification. Voici les critères qui vous aideront à savoir si le parqueteur à qui vous recourrez est en droit d’exercer.

Votre parqueteur doit être inscrit au RSC ou au RM

Le parqueteur est le professionnel qu’il vous faut si vous souhaitez faire poser votre parquet à strasbourg et partout. Il doit être inscrit au Registre du Commerce des Sociétés (RSC) s’il s’agit d’une entreprise commerciale. Mais si c’est un artisan, il doit être inscrit au Répertoire des Métiers (RM).

Cette information vous permet de vous assurer que son entreprise existe légalement. En cas de litige, ne vous retrouverez pas donc sans recours. Pour vérifier l’inscription de votre parqueteur au RSC, il suffit de jeter un coup sur le devis qu’il vous remettra. Le numéro d’inscription commence généralement par RCS, suivi de neuf chiffres et de la ville où il a été enregistré. Il est également possible de trouver ce numéro d’enregistrement sur des plateformes, notamment Infogreffe et Societe.com.

Quant à l’identification de son numéro au RM, vous pouvez aussi le retrouver sur le devis qu’il vous fournira. Ce numéro est également composé de neuf chiffres, mais commence par « N° SIREN », suivi de la mention « RM » et du numéro du département d’immatriculation.

Votre parqueteur doit obligatoirement avoir une assurance « garantie décennale » et « responsabilité civile »

Un bon parqueteur doit souscrire une assurance garantie décennale. Elle permet de couvrir l’ensemble des travaux que vous souhaitez lui confier, que ce soit la pose d’un climatiseur mobile ou la rénovation d’un parquet. La garantie décennale prend en charge les frais de réparation d’éventuels dommages survenant dans les 10 ans suivant la réception des travaux. Sans cette assurance, il vous sera difficile d’obtenir un remboursement en cas de sinistre.

L’assurance RC couvre le parqueteur pendant les travaux et après la livraison en cas de dommage corporel ou matériel sur le chantier. N’hésitez pas à contacter les assureurs de votre parqueteur si vous avez un doute.

Votre parqueteur doit avoir réalisé des projets semblables à la vôtre

Pour vérifier que le parqueteur à qui vous faites appel est compétent et expérimenté, il faut lui demander ses références. Un bon parqueteur doit pouvoir vous fournir une liste de ses réalisations récentes avec les coordonnées de ses clients. Pour être certains de ses travaux réalisés, cherchez à connaître les avis de ses anciens clients sur la qualité de ses prestations. C’est une manière de valider vous-même son expérience et sa compétence sur le type de projet de parqueterie que vous comptez lui confier.

Profitez pour demander à ces anciens clients les qualités en matière d’écoute, de sérieux et de respect des délais du parqueteur. N’hésitez pas à demander à ce professionnel l’adresse de ses locaux. L’adresse de son entreprise ne doit pas correspondre à une simple domiciliation. La situation juridique et financière de votre parqueteur est également un point essentiel à ne pas prendre à la légère. Ces renseignements permettent de vous assurer que son entreprise n’est pas par exemple en redressement judiciaire.